Nico
Valse viennoise P.Allaire et M.Veilleux

Valse viennoise

Cette semaine, les danseurs d'Ils dansent sortent de leur zone de confort et touchent à un style qui leur est complètement inconnu : la valse viennoise. [Lire la suite]

Cette semaine, les danseurs d'Ils dansent sortent de leur zone de confort et touchent à un style qui leur est complètement inconnu : la valse viennoise.

Le terme valse viendrait du mot allemand « walzer », qui signifie tourner en cercle. Ce style de danse a gagné ses lettres de noblesse dans les années 1780 à Vienne avant de se répandre en Occident.

Les valses se sont d’abord développées en opposition aux danses de cour, très répandues en Autriche et en Allemagne. Ces danses de cour, telles que le menuet, étaient très formelles et la valse, avec son couple fermé en rotation, représentait un vent nouveau.

Aujourd’hui, la valse se décline de plusieurs façons : valse viennoise, valse lente, valse musette, valse tango, sans oublier les valses à 3, à 5, à 8 et à 11 temps.

Peu importe sa variation, la valse requiert toujours une prestance bien particulière et une élégance qui lui est propre. Cette semaine, c’est avec une valse viennoise que les danseurs d'Ils dansent devront devenir des gentlemen!

P.Allaire et M.Veilleux

Les danses latines et sportives n’ont plus aucun secret pour le danseur et chorégraphe québécois à la réputation internationale Pierre Allaire et sa partenaire Mireille Veilleux. Quickstep, cha-cha, mambo, fox-trot, tango, merengue, paso-doble, rien n’est à son épreuve. [Lire la suite]

Les danses latines et sportives n’ont plus aucun secret pour le danseur et chorégraphe québécois à la réputation internationale Pierre Allaire et sa partenaire Mireille Veilleux. Quickstep, cha-cha, mambo, fox-trot, tango, merengue, paso-doble, rien n’est à son épreuve.

Couronné champion canadien 12 fois en compagnie de sa femme, Mireille Veilleux, Pierre Allaire a aussi été juge et chorégraphe pour de plusieurs danseurs et patineurs artistiques.

Ses nombreuses années d’expérience font de lui un pédagogue extraordinaire tant pour les danseurs qui évoluent au sein de son école de danse depuis 1987 que pour les danseurs d'Ils dansent.

Stade du CEPSUM

C’est sur le terrain vide du stade de football de l’Université de Montréal que nos danseurs sont allés rejoindre leurs partenaires pour les faire valser le temps d’une soirée. [Lire la suite]

Cette semaine, les danseurs d'Ils dansent s’aventurent sans permission (ou presque!) dans un lieu normalement rempli de joueurs de football et de spectateurs. L’endroit était, pour notre chorégraphe Pierre Allaire, tout indiqué puisqu’il met bien en évidence le côté sportif de la danse.

C’est sur le terrain vide du stade de football de l’Université de Montréal que nos danseurs sont allés rejoindre leurs partenaires pour les faire valser le temps d’une soirée.

Soyez les témoins de cette rencontre intime aux allures de soirée d’après-bal…

Résumé épisode 8

Diffusion originale 21 septembre 11

Pour le deuxième épisode, les danseurs d'Ils dansent ont troqué leur attitude hip-hop pour l’élégance de la valse. Guidés par notre chorégraphe invité Pierre Allaire et sa partenaire Mireille Veilleux, les 10 danseurs ont fait leurs premiers pas dans le monde de la danse en couple. Ne manquez pas la réaction de nos garçons à l’arrivée de leurs partenaires!

Cette semaine, les danseurs ont aussi dû sortir de leur zone de confort avec un de leurs professeurs, Normand D’Amour. Il les accompagnera tout au long de la saison afin qu'ils développent leur sens de l’interprétation.

Les danseurs ont vécu un moment très intense dans ce cours lorsqu’ils ont dû, à tour de rôle, hurler leur colère. La plupart des danseurs se sont vite laissé aller pour l’exercice, mais Marc-Antoine a dû travailler un peu plus que les autres. Beaucoup d’émotions en perspective!

Annick D’Amours

Cette semaine, nos danseurs vivent, pour la plupart, une première! En effet, ils apprennent une valse et doivent donc s’occuper de leurs partenaires. Pour être bien certains qu’ils ne nous fassent pas honte, nous avons pensé leur offrir un petit cadeau : un cours de bienséance!

Annick D’Amours, propriétaire de la boutique 3 femmes et un coussin, a savamment enseigné à nos garçons à bien se comporter en présence de jeunes femmes. Elle s’intéresse depuis plusieurs années aux comportements qui font d’un homme un gentleman.

A-t-elle eu beaucoup de travail à faire avec nos danseurs?